"La Bibliothèque Hantée" de Catherine Charrier & Audrey Loubet




On se présente nous c’est Catherine et Audrey on a à peu près le même âge et nous habitons dans le même bâtiment. Nous sommes d’une taille moyenne, Audrey a les yeux vert, elle a les cheveux châtains et moi les yeux marrons avec les cheveux bruns. Depuis notre tendre enfance nous sommes inséparables. Nous avons vécu bien des aventures ensemble et nous allons vous raconter l’une d’entre elles.

Tout commença il y a bien longtemps, nous avons découvert une série de livres qui se nomme Chair de Poule, le titre était attrayant et l’histoire bonne, une nouvelle passion venait de naître. Nous avons pris la décision d’en faire la collection. Quelques années plus tard, lors d’une brocante, nous avons achetés une bibliothèque pour y placer nos livres qui commençaient à être nombreux. Sans le savoir nous allions sceller notre sort…

La nuit tombée, j’entendis des bruits étranges provenant de la bibliothèque. Des grincements ardents… Griiiiiii. Tout doucement je me suis approchée d’elle, plus rien… J’ai cru que je rêvais… En effet, la journée fut fatigante et je venais juste de lire un bouquin de Chair de Poule, alors mon imagination me jouait sûrement des tours.

Les 2 nuits suivantes n’ont pas été de tout repos. Les grincements se firent entendre mainte fois… Je n’avais donc pas rêvé ! J’en ai parlé à Audrey. On décida de régler ça comme des grandes ! Nous avons passé la nuit suivante ensemble pour faire face à quelque chose que je n’avais pas vu… En effet, on entendit à nouveau les grincements mais des grognements aussi. Evidement on ne voyait rien d’anormal une fois la lampe torche allumée… C’est là que qu’Audrey a eu une idée farfelue encore une fois :

A : « On a qu’à faire semblant de dormir pour que cette chose se montre puisqu’elle fait la timide quand elle se sent surveillée ».

C : « Aller ! Autant tenter on n’a rien à perdre… faut bien savoir ce qu’il se passe avec cette bibliothèque. »

C’est alors au bout de quelques dizaines de minutes que nous voyons comme une petite ombre se déplacer, puis une deuxième… On entendit aussi plus de grognements que d’habitude…

C : « Non Audrey ce n’est pas possible… C’est les livres qui bougent tout seul ou je rêve vraiment là ?»

A : « Heu… comment dire… non non, c’est les livres ! »

Evidemment, nous avons vite rallumer la lumière pour les faire disparaître. Le lendemain matin, nous avons voulu mener notre petite enquête.

C : « Ca ne peut pas venir des livres Chair de Poule… je n’ai jamais eu de souci avec eux. »

A : « En plus tout a commencé quand tu as acheté cette bibliothèque… On ne peut pas retrouver qui était son propriétaire ou quelque chose comme ça ? »

C : « Essayons… Alors le propriétaire reste inconnu… tout ce que je sais c’est qu’il était habillé bizarre et qu’il me l’a vendu à un prix très intéressant ! »

Pour ne pas tourner en rond nous avons décidé de prendre un échantillon du bois d’osier de la bibliothèque pour le faire estimer. Encore une idée farfelue d’Audrey : « Bon peut-être qu’en faisant examiner le bois on saura d’où il vient et une explication ».

En attendant les résultats… je ne pouvais plus dormir la lumière éteinte. Heureusement, ils sont arrivés assez rapidement.

C : « Audrey regarde, le bois serait issu d’un arbre appelé le Konira » A : « Ok… attend je vais voir sur internet ! »
C : « Déjà fait haha ! Le Konira serait un osier très ancien datant du moyen-âge. En fait les sorcières on modifier l’A.D.N de l’arbre pour enchantée le bois qu’il pouvait produire. »
A : « Tu te moques de moi ! On se croirait dans un film hollywoodien là… moi qui ne suis pas fan des films d’horreur… »
C : « Par contre internet ne dit pas comment s’en débarrasser… »
A : « Si mais indirectement ! On va chercher sur internet des grimoires avec quelque chose qui correspondrait avec notre problème et… Au Feu la bibliothèque ! »

Après plusieurs heures nous avons enfin réussi à trouver une formule qui correspond à nos besoins ! Mais qui serait assez fou pour la prononcer ?

A : « Attends, je sais qui va trouver ça drôle sans avoir peur ! »
L : « Salut les amis alors on joue au apprentis sorcières sans moi ! » C : « Oh Lisa ! Oui aide nous s’il te plaît »
L : Bon les enfants on va régler ça comme des grands et sans faire de bêtise… enfin on va essayer ! »

C’est alors que nous somme parti dans un coin un peu à part dans la colline à côté de chez nous. Lisa a mis en place la bibliothèque entourée de bois et de babiole qu’elle a trouvée utiles ou sympa.

C : « Ça va marcher ? »
L : « c’est soit en tente, soit on te retrouve un matin bouffée par des livres »
C : « Ok vas-y ! »

Lisa récita de manière très solennelle la formule et Audrey alluma le feu au signal de Lisa. La bibliothèque pris feu et au bout de quelques minutes une fumée verdâtre d’échappa d’elle. Puis soudain, plus rien même les cendres semblaient s’être évaporées…

A : « C’est normal qu’il n’y ait plus rien ? »
L : « Pourquoi tu voulais un souvenir pour te faire peur le soir ? ;) » A & C : « Non pas vraiment non !»
C : « bon ben j’ai plus de bibliothèque maintenant… Je vais les mettre où mes livres ? »
A : « On devrait envoyer notre histoire à chair de poule ça devrait leur plaire ! Peut-être qu’ils t’enverront la bibliothèque chair de poule pour te consoler et mettre leurs livres en sécurité »
C : Alors toi… Mais aller on tente !
L : N’oubliez pas de parler de ma prestation hein ! »

Et voilà comment nous en sommes arrivé là à vous raconter notre vie qui nous devons l’avouer pour une fois était loin d’être ennuyante.  

FIN

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ne sois pas effrayé, laisse-nous un commentaire!