"Je m’appelle Steve" d'Amandine Feuillas (22 ans)


Je m'appelle Steve, et voici mon histoire, tout commença quand ma mère ma forcer à faire du tri dans mes vieux jouets. Heureusement que j'avais mon meilleur ami Rik, pour m'aider.

On rangeait des vieux jouets qui allaient du camion de pompier à une vieille poupée patiente, qui répétais toujours les mêmes phrases, je tirais dessus pour voir : je suis ton amie pour la vie.
C'était plus de mon âge ce genre de chose donc je l'ai rangé avec le reste des jouets dans un carton qui allais atterrir à la cave.

Quand soudain on frappa à la porte de ma chambre, c'était ma mère qui nous avais préparé des sandwichs confiture de fraise beurre de cacahuètes, mais sans confiture pour mon bon ami Rik, qui était allergique.    

Une fois nos sandwichs engloutis il était temps a Rik de rentrer, mais on s'était donné rendez vous demain à l'école.

Le lendemain quand j'ai retrouvé Rik il était avec Sarah une fille qui faisait un peu garçon manqué, mais on l'aimait pour ça.  
La sonnerie de l'école a retentit quand juste avant que je parte en direction de la salle de cour avec mes deux camarades, j'entendis un bruit de pas derrière moi, c'était un jeune garçon, beaucoup trop jeune pour venir à notre école, j'allais lui demander si il était perdu quand il me prit le bras.
- je m'appelle Alex tu veux jouer avec moi ?
Je suis ton ami pour la vie.

Quand j'allais lui répondre Sarah et Rik m'ont appelé depuis le bout du couloir, je leur ai demandé si ils avaient vu le petit garçon qui était avec moi, car quand je me suis retourné pour lui dire que je n’avais pas le temps de jouer avec lui, il avait disparu, et ni Sarah ni Rik ne l'avaient vu.

Je me suis persuadé tout le reste de la journée que cette histoire avec le petit garçon Alex, n’était que le fruit de mon imagination, jusqu'à l'heure de la pause déjeuner, le sac de Rik avait disparu un peu après le dernier cours, et je venais de le retrouver a côté d'Alex qui s’était enfui juste au moment où je venais.
Je rendis son sac a Rik, on déjeuna tout les trois avec Sarah, quand Rik commença à tousser violemment, quand il ouvrit son sandwich qu’il avait commencé a manger par notre plus grande surprise, il y avait de la confiture de fraise, Sarah l'emmena en urgence à l'infirmerie, quand j'ai repris de ses nouvelles l'infirmière me demanda si je savais quelques chose de cet accident, qui pouvait faire du mal à mon ami, elle m'avait dit aussi qu'il n'était pas en danger et que ses parents étaient venus le chercher, à la fin de la journée je revis encore ce drôle de garçon, quand je me suis approché j'ai remarqué qu'il avait une tâche, sur son pull, ça ressemblais à de la confiture de fraise, il me fit froid dans le dos, j'avais la chair de poule, quand j'ai découvert que c'était lui qui avait fait du mal à Rik, et que Sarah pensais que je lui avais fait une mauvaise blague, alors que jamais je ferais du mal a mon ami.

Ce petit garçon me répéta sans cesse la même phrase:
- je m'appelle Alex tu veux jouer avec moi ?
Je suis ton ami pour la vie.
Quand je lui expliquai une bonne fois pour toute qu’il ne serait jamais mon ami, que j'avais Rik et Sarah, son expression changea brusquement, je pensais qu'il avait enfin compris, et me laisserai tranquille à présent, mais j'avais tort, il est parti en courant, s’est retourné l'air mauvais, en me disant:
- tu seras toujours mon ami pour la vie, tu me l'avais promis.  Et repartit en courant.

Et c'est à ce moment que j'ai compris tout, cette phrase tournait dans ma tête tout le trajet que j'avais pour rentrer à la maison.
Quand j’étais enfin rentré, ma mère avait trouvé, des vieilles vidéos d'anniversaire qu'elle regardait dans le salon, en attendant, moi je n’avais qu'une idée, je descendis à la cave, je pris le carton où étaient rangés mes vieux jouets que j'avais trié.
Et c'est là que je l'ai vu, cette maudite poupée parlante, qui répétait toujours la même phrase:
- je m'appelle Alex tu veux jouer avec moi ?
Je suis ton ami pour la vie.
Et c'est à ce moment que j'ai vu la poupée bouger, me tirer dans le carton.

Quand vint l'heure du dîner, et que je n'avais toujours pas répondu, ma mère descendit a la cave, vit le carton par terre, et elle remarqua ce qu'il y avait a l'intérieur. Elle poussa un cri strident.
Elle me vit, côte à côte, transformé en poupée avec Alex.

Quand elle remonta les escaliers quatre à quatre, on voyait à la télé, mon 6eme anniversaire, là ou tout avait commencé avec Alex, c'était un magicien qui me l'avait offert, en me disant que c'était un cadeau très spécial, que ça sera toujours mon ami pour la vie.
Et il avait raison...

FIN

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ne sois pas effrayé, laisse-nous un commentaire!