31 - Photos de Malheur

Titre original: Goosebumps #44 Say Cheese and Die - Again! 
Titre Québécois: Chair de Poule #45 D'étranges Photos II

Traduction: Nathalie Vlatal
Écrit en 1996; première édition française en septembre 1997.
Couverture: illustration de Jean-Michel Nicollet


Dos de livre: Alex vient de récolter une mauvaise note à son exposé de français. Tout ça parce que son professeur n'a pas cru un seul mot de son histoire d'appareil-photo dont les clichés montrent l'avenir, toujours dramatique. Pour Alex, la seule solution, c'est de prouver qu'il dit la vérité. Quitté à déterrer cet objet maléfique qu'il avait juré de ne plus jamais toucher...



 
Notre avis: La suite de "Dangereuses Photos" est à l'image du livre original: surprenante, effrayante et terriblement intéressante. RL Stine réussit le pari d'écrire une suite aussi bonne que le premier livre!

Note: 8/10

Autres couvertures:



Anecdotes: Le personnage d'Alex est apparu dans les deux livres et c'est ici sa dernière apparition. Alors que "Dangereuses Photos" était écrit à la troisième personne, "Photos de Malheur" reprend le récit à la première personne, comme c'est souvent le cas dans la série Chair de Poule.



http://www.chairdepoule.com/2015/04/31-photos-de-malheur.html#comment-form

4 commentaires:

  1. Le livre est plutôt pas mal, mais moins bon que "dangereuses photos", et la fin est décevante. Ma note : 6.5/10.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne considère pas cette suite comme bonne étant donné qu'elle fonctionne parce que le héros se comporte comme un parfait idiot : aller reprendre un appareil dont il sait parfaitement qu'il est mortellement dangereux... pour avoir une bonne note ?! Non mais sérieux........

    RépondreSupprimer
  3. Bon livre. Je comprends néanmoins ceux qui font la réflexion du style, "il va resortir cet engin mortellement dangereux juste pour avoir une bonne note?!" Je me suis dis la même chose. Néanmoins il le fait aussi pour qu'on le croie et pour ne pas avoir à passer l'été à l'école. Ca rend sa motivation un peu plus crédible tout de même. Et il partait du principe que ce coup ci, il allait faire attention. Ca reste moyennement convaincant quand même, je l'accorde. Mais passé ce détail, ça reste un bon livre. Une course contre la montre et la mort tendue et effrayante.

    [Spoilers]
    Ce qui est encore moins crédible, c'est la réaction idiote des parents qui voient leur fils enfler comme une baudruche et de n'attribuer cela qu'à de l'allergie. Mais sinon, j'ai bien aimé cette course contre la montre macabre où le garçon grossit à l'infini tandis que la fille maigrit. La façon dont ils conjurent leurs malédictions est bien trouvée aussi.

    7/10

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas où cliquer pour le lire

    RépondreSupprimer

Ne sois pas effrayé, laisse-nous un commentaire!