Horrorland #13 - Les Hurlements du Chien Fantôme

Dans ce second arc de la série Chair de Poule – Horrorland, de jeunes enfants emportent des souvenirs de la Boutique de Jonathan Lépouvanteur avant de quitter le terrible parc d'attractions. Mais de retour chez eux ils vont rapidement réaliser que ces reliques vont leur faire vivre de nouvelles aventures bien plus terrifiantes que n'importe quelle attraction du parc maudit...

Titre original: Goosebumps Horrorland #13 - When the Ghost Dog Howls

Traduction: Natalie Beunat
Première édition française: Juin 2013
Dessins et Illustrations: Steve Scott & Brandon Dorman








Dos du Livre:
Andy Myers et sa cousine Marnie s'amusent comme des fous à Horrorland, jusqu'au jour où ils se retrouvent dans une étrange boutique de farces et attrapes. Parmi tout un tas d'objets surprenants, Andy repère une dent accrochée à un lacet en cuir. Il est très intéressé! Mais le propriétaire du magasin, Jonathan Lépouvanteur, le met en garde: cette canine, qui exauce les vœux, possède un pouvoir diabolique. Elle aurait appartenu à un chien fantôme écossais... Tout excité, Andy s'empresse de l'acheter! De retour chez lui, la nuit, le garçon entend des hurlements de chien inquiétants, et constate que Marnie a un comportement de plus en plus bizarre...

Notre avis
Après le grand final du premier arc de la série Horrorland, ce tome 13 repart de plus belle dans le second arc avec un récit basé sur de mystérieux objets vendus par Jonathan Lépouvanteur. Même si parfois l'histoire peut paraître grotesque ou exagérée, il résulte tout de même une narration très intéressante et une ambiance pleine de suspense. Une belle surprise qui donne envie d'en lire davantage!

Note: 8/10

Autre Couverture


http://www.chairdepoule.com/2014/11/horrorland-8-lappareil-photo-malefique.html#comment-form


2 commentaires:

  1. Je le trouve génial image tout aussi parfaite que le récit 10/10

    RépondreSupprimer
  2. ce livre est très intéressant je le conseil vivement !

    RépondreSupprimer

Ne sois pas effrayé, laisse-nous un commentaire!